TEL EST PRIS QUI CROYAIT PRENDRE

Si vous aimez les contes aux rimes endiablées, aux moultes péripéties, avec une petite morale à la fin qui n'a rien d'ostentatoire, vous aimerez sûrement celui-ci.

Dès 6 ans

Date de parution : 8 avril 2021 aux Editions Le Lys Bleu

Prix : 13€

Format carré : 19 x 0.3 x 19 - 44 pages

Résumé :

Didier Taillebois est un jeune singe de quinze ans qui veut devenir un clown célèbre, comme celui qui a bercé sa petite enfance, le merveilleux clown Maxence. Hélas, son père n’est pas du même avis que lui, lui qui souhaiterait le voir reprendre l’entreprise familiale, la menuiserie Taillebois. Têtu et déterminé, Didier n’a cependant pas dit son dernier mot. Et pour prouver qu’il a les capacités nécessaires pour devenir un bon clown, il décide de montrer ses talents de farceur aux habitants de Singeville.

Ainsi, il va prendre pour cible plusieurs d’entre eux pour tester les nouvelles farces et attrapes qu’il a imaginées. Seulement, ses plaisanteries, qu’il pense drôles et inoffensives, vont tourner au drame, à la tragédie, pour la plupart. À l’instar du jour où il s’est attaqué à monsieur Duval, le policier municipal. Ce sera sa plus grosse erreur ! Car le policier le plus doué du canton, qui a pris Didier la main dans le sac, n’a pas l’intention de rester les bras croisés à regarder le jeune singe poursuivre ses facéties plus longtemps. Il compte bien, avec les habitants que Didier a malmenés, rendre au jeune singe la monnaie de sa pièce…

Petits extraits

"Toute cette histoire a commencé le jour où Monsieur Poilet, le laitier, s'est retrouvé avec les quatre pneus de sa fourgonnette à plat comme une carpette... Le temps pour le brave laitier de dénicher une pompe pour les regonfler, adieu le lait ! Mystérieusement tourné.

Obligé de se débarrasser des cent litres qu'il transportait destinés au café Mille Délices, le seul de la cité, Monsieur Poilet en a été terriblement affecté..."

"Quand, dans la journée, a sonné l'heure pour Duval, le policier municipal, de souffler à pleins poumons dans son instrument de prédilection pour régler la circulation et qu'à la place du moindre son en sont sorties des bulles de savon, l'accident est survenu. En un instant. Le carambolage le plus important qu'ait jamais subi Singeville auparavant."

"Caché derrière le kiosque à journaux, Didier a, pour une fois, assisté à la scène dans son entier, constatant ce que sa douteuse plaisanterie a généré. Il a alors voulu s'éclipser, ni vu ni connu ! Mais c'était sans compter sur l'incroyable don de vision du meilleur policier du canton."


Évaluation: 5 étoiles
4 votes

Ajouter un commentaire

Commentaires

Lopez A
il y a 10 mois

Très sympa avec de jolies illustrations

Byleth
il y a 10 mois

Mes enfants ont adoré! Je recommande!